Dépendances aux drogues

La toxicomanie se défini par une dépendance ou une consommation abusive d’alcool, de drogue ou de médicament. L’indice de gravité se base à la fois sur la fréquence de la consommation, la quantité consommée ainsi que sur les conséquences négatives engendrées par ce comportement.

Des outils d’évaluation reconnus scientifiquement sont utilisés à déclic action.  Nous vous proposons tout de même ce questionnaire qui pourrait vous aider à dépister un problème de consommation. Ce questionnaire ne prétend cependant d’aucune façon établir un diagnostic.

Questionnaire sur le dépistage de la toxicomanie

Voici douze questions concernant vos habitudes de consommation (alcool, drogue, médicaments). Répondez à chacune d’entre elles par «oui» ou «non» :

  1. Avez-vous déjà résolu d’arrêter de consommer une semaine ou deux sans pouvoir tenir plus de quelques jours?

  2. Aimeriez-vous que les gens se mêlent de leurs affaires concernant votre façon de consommer, qu’ils cessent de vous dire quoi faire?

  3. Avez-vous déjà changé de type de consommation, dans l’espoir d’éviter les abus?

  4. Vous est-il arrivé, au cours de la dernière année, de consommer à votre réveil?

  5. Enviez-vous les gens qui peuvent consommer sans s’occasionner d’embêtements?

  6. Avez-vous eu, au cours de l’année, des problèmes reliés à la consommation?

  7. Votre façon de consommer a-t-elle causé des problèmes à la maison?

  8. Vous arrive-t-il, lors d’une soirée, d’essayer d’obtenir des consommations supplémentaires parce qu’on ne vous en donne pas suffisamment?

  9. Vous vous dites-vous que vous pouvez cesser de consommer n’importe quand, même si vous continuer à faire des abus?

  10. Avez-vous manqué des journées de travail ou d’école, à cause de votre consommation?

  11. Avez-vous des blancs de mémoire?

  12. Avez-vous déjà eu l’impression que la vie serait plus belle si vous ne consommiez pas?

 (Tiré et adapté de «Les AA sont-ils pour vous?»)

Si vous avez répondu oui à une ou plusieurs de ces questions, il se peut que vous ayez un problème de dépendance. Dans ce cas, déclic action peut vous venir en aide. Pour une demande d’information ou une demande de service, contactez-nous par téléphone ou par adresse courriel.

N.B.:L’arrêt de la consommation de certaines drogues, ou de médicaments, peut dans certains cas, comporter un risque de complications reliées au sevrage et doit alors être fait sous une supervision médicale.

Degrés d’usage

(source : BC Partners for mental health and addictions informations)

L’usage de substances rentre dans une certaine catégorie selon la fréquence, l’intensité et le degré de dépendance.

  • Expérimentation: l’usage est motivé par la curiosité et se limite à quelques expériences.

  • Usage social/récréatif: la personne recherche et utilise une substance pour rehausser une fonction sociale. L’usage est irrégulier et peu fréquent et il se produit le plus souvent en compagnie d’autres personnes.

  • Usage en situation: le sujet associe l’usage à une situation particulière. Il en résulte une certaine perte de maîtrise, mais la personne faisant usage de la substance ne subit pas encore de conséquences négatives.

  • Usage intensif: on lui donne aussi le nom d’excès. Le sujet se livre à un usage excessif de substances. Il peut consommer une quantité importante sur une courte période ou s’engager dans un usage continu sur une certaine période.

  • Dépendance: cet état peut être physique, psychologique ou les deux. La dépendance physique devient de l’accoutumance (il faut plus de substances pour parvenir au même état) ou une dépendance de tissus (le tissu cellulaire change, de sorte que le corps a besoin de la substance pour son équilibre). La dépendance psychologique se produit quand l’individu sent qu’il a besoin de faire usage de la substance dans des situations particulières ou pour bien fonctionner. Il existe toute une gamme de degrés dans la dépendance, depuis le niveau léger jusqu’à un niveau compulsif : c’est ce stade qui est défini comme toxicomanie.

  En cas d’urgence